Contact

Contact

Réaliser des fichiers corrects

Le bon mode de couleurs

Le mode de couleurs correct est le mode de couleur CMJN !

Une erreur fréquente lors de l'envoi des données d'impression est d'envoyer un fichier d'impression en mode de couleurs RVB. Alors que pour les imprimés, il faut impérativement nous faire parvenir vos données en mode de couleurs CMJN !

Le mode de couleurs RVB est conçu pour reproduire la couleur sur des écrans et n'est donc pas adapté pour visualiser correctement les couleurs d'un imprimé. Il compose votre image à l'aide des couleurs rouges, vertes et bleues. Le logiciel de votre imprimante de bureau convertit vos paramètres de couleurs et peut donc l'imprimer, néanmoins des variations de couleurs entre l'écran et le résultat final peuvent se produire.

Avec une presse d'imprimerie professionnelle cela est différent, celle-ci a toujours besoin de fichiers en mode CMJN ou encore CMYK = Cyan (Bleu), Magenta (Rouge), Yellow (Jaune), Key (Noir). Lors d'une conversion automatique de vos fichiers RVB en CMJN, une forte variation de couleurs, voire même un changement des couleurs, peut se produire, de manière telle que vos imprimés peuvent être bien différents du résultat attendu. Il faut donc absolument veiller à ce que vos fichiers d'impression soient toujours en mode CMJN !

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur le mode CMJN, alors cliquez ICI

Visualisez ci-dessous, comment préparer votre document en mode de couleurs CMJN à l'aide des logiciels tels que Adobe Illustrator, Adobe InDesign, Adobe Photoshop ou Inkscape (gratuit) :

Adobe Illustrator : régler le mode couleur
Adobe Illustrator : Fichier > Mode colorimétrique du document > Couleurs CMJN
Adobe InDesign : régler le mode couleur
Adobe InDesign : Transparence et remplissage des couleurs
Adobe Photoshop : régler le mode couleur
Adobe Photoshop : Image > Mode > Couleurs CMJN

Le bon profil de couleurs

Pour vous assurer que vos imprimés ressembleront bien à ce que vous aviez prévu, nous avons besoin de fichiers d'impression comportant un profil de couleurs en mode de sortie. Vous pouvez le télécharger ICI

Pourquoi avons nous besoin d'un profil de couleurs et à quoi sert-il ?

Chacun de nous perçoit les couleurs de façon différente (pour les uns, le bleu est un bleu foncé, pour les autres, il est un bleu moyen), de la même manière, les presses et les logiciels de graphisme interprètent eux-aussi les couleurs différemment. Pour compenser ces différences d'interprétation, il existe des profils de couleurs. Ceux-ci permettent de se rapprocher au plus près des couleurs choisies préalablement, mais également de pouvoir restituer les couleurs correctement au moment de l'impression, pour éviter qu’un bleu foncé ne devienne subitement un bleu clair.

PrintCarrier.com utilise le profil de couleurs "ISO Coated v2 300 %". Afin d'assurer une impression optimale de vos fichiers, il faut absolument intégrer ce profil de couleurs en suivant les indications des copies d’écran suivantes. Veuillez d'abord copier ce profil de couleurs sur votre PC dans le dossier suivant :

MS-Windows*
- profils de couleurs "système" :
C:\Windows\System32\spool\drivers\color

(si C:\Windows est bien le dossier d’installation de Windows)

- profils couleurs suite Adobe :
C:\Program Files\Fichiers communs\Adobe\Color\Profiles

Mac-OS*
- profils de couleurs suite Adobe :
Macintosh HD/Bibliothèque/Application support/adobe/color/profiles/recommended


*selon configuration logicielle employée: disque dur système, version du système, version de l'application graphique, etc.

Pour bien intégrer ce profil dans vos fichiers d'impression, merci de suivre les indications des copies d'écran ci-dessous :


Adobe Illustrator : attribuer un profil couleur
Adobe Illustrator: Bearbeiten > Profil zuweisen
Attribuer un profil > Espace de travail CMJN : ISO Coated v2 300% (ECI) > ISO Coated v2 300% (ECI)
Das passende Farbprofil in Adobe Illustrator
Adobe InDesign : Edition > Attribuer des profils...
Adobe InDesign : Profil "ISO Coated v2 300%"

Adobe Photoshop : attribuer un profil couleur à un nouveau document
Adobe Photoshop : attribuer un profil couleur à un nouveau document
Adobe Photoshop : attribuer un profil couleur à un document existant

Inkscape : attribuer un profil couleur
Inkscape : Fichier > Propriétés du document...
Inkscape : Propriété du document > Profils de couleur disponibles

Saturation des couleurs

La saturation des couleurs est l'une des trois propriétés fondamentales d'une couleur que l'être humain perçoit, à côté de la teinte et de la luminosité. La saturation indique le degré d'intensité des couleurs. Plus la saturation est élevée, plus l'intensité de la couleur est forte.

Une saturation de couleurs élevée augmente malheureusement aussi le pourcentage d'encrage sur le papier lors de l'impression. Une saturation trop élevée peut conduire à ce que les exemplaires collent les uns aux autres, parce que l'encre ne sèche pas assez rapidement sur le papier. Vos imprimés deviennent donc de ce fait inutilisables.

Par conséquent, il est très important de respecter les indications suivantes : la saturation de couleurs maximale du Cyan + Magenta + Jaune + Noir ne doit pas dépasser 300 %. En revanche, l'encrage total minimal ne doit pas être inférieur à 15 % .

Pour un noir profond, merci d'utiliser les valeurs CMJN suivantes : 60 - 60 - 60 - 100

Si vous utilisez le profil de couleurs "ISO coated v2 300 % (ECI)" (voir point 2), la saturation de couleurs totale sera automatiquement réduite à 300 % lors de l'enregistrement.

Surimpression/Recouvrement

Surimpression :

Lorsque deux encres se superposent, l'emplacement de l'encre sous-jacent est normalement défoncé ou supprimé par le logiciel de création graphique, afin que celui-ci ne soit pas imprimé (il apparaît dans la couleur du papier). Au moment de l'impression, des problèmes de repérage souvent inévitables risquent de se produire entre les différentes encres, des filets blancs indésirables à la jointure des encres peuvent alors apparaître. Pour éviter ces blancs à la jointure des encres, vous pouvez utiliser la fonction "surimpression" pour l'objet du dessus. Dans ce cas de figure, l'emplacement sous-jacent ne sera pas supprimé ou défoncé.

Merci de faire attention aux objets qui sont en paramétrage de surimpression. Ceux-ci peuvent éventuellement disparaître après l'impression. Merci de toujours vérifier vos fichiers d'impression en simulant la surimpression à l'aide de l'aperçu de surimpression (dans Adobe Illustrator & Adobe InDesign avec : affichage => aperçu de la surimpression).

Recouvrement :

Lors du recouvrement, la couleur la plus claire des deux couleurs sera systématiquement agrandie. Il faut imaginer un contour très fin autour de la couleur claire. De cette façon aussi, les filets blancs indésirables seront évités lors d'un mauvais repérage.

Surimpression ou Recouvrement

En résumé nous pouvons dire :

Si un objet sombre est placé sur un fond clair, alors l'objet sombre doit être en paramétrage de surimpression (il sera légèrement agrandi, afin qu'il soit un peu plus grand que l 'emplacement de la surface claire).

Si un objet clair est imprimé sur un fond foncé, alors il faut de préférence effectuer un paramétrage de recouvrement pour la couleur claire.

Incorrect : en raison de légères anomalies constatées lors de l´ajustement des couleurs, la couleur supérieure ne couvre pas complètement la zone où les couleurs sont superposées. Des contours blancs peuvent alors apparaître.

Correcte : avec l´utilisation de la surimpression, les contours blancs seront évités dans la zones où les couleurs sont superposées.


Paramétrage avec Adobe Illustrator
Adobe Illustrator : Fenêtre > Options d´objet
Adobe Illustrator : Options d´objet > cocher Surimp. fond et Surimp. contour

Paramétrage avec Adobe InDesign
Adobe InDesign : Options d´objet > cocher Surimp. fond et Surimp. contour

Résolution

La résolution exprime le nombre de pixels dans une surface. L'unité de mesure est le ppp (ou dpi = dots per inch = pixels par pouce). Plus la résolution est haute, plus l'image est nette.

Pour obtenir une qualité d'impression optimale, il faut que vos fichiers d'impression soient en résolution minimum de 300 ppp. Pour les affiches une résolution de 240 ppp suffit. Pour les drapeaux, Kakemonos et beachflags jusqu’à 3 m² 150 ppp (dpi) suffisent, à partir de 3 m² 96 ppp sont déjà suffisants.

Une résolution trop faible peut conduire à un résultat d'impression flou (pixellisé). Attention, veuillez bien noter que : si vos images sources importées ont déjà une résolution inférieure à 300 ppp, le résultat d'impression peut être flou, bien que vous ayez enregistré votre fichier final en 300 ppp. Pour obtenir un bon résultat d'impression, il faut que tous les objets graphiques soient d'emblée en résolution minimale.

Haute résolution (par ex. 300 dpi)

Basse résolution (par ex. 50 dpi)

Calques et canaux de couleurs

Calques

Les calques fonctionnent comme des films transparents superposés les uns sur les autres. Au moment d'effectuer votre création, de peindre, d'utiliser des effets, etc. seul le calque actif (coché) est modifié. Si certains endroits du calque sont transparents, le calque du dessous transparaît alors, à ces endroits. L'ordre des calques peut être modifié. Une exception est le calque de fond, qui restera toujours en dessous des autres. Le calque de fond doit être déverrouillé par un double clic pour lui permettre d'être déplacé ou modifié comme un calque ordinaire.

Lorsque votre création est terminée il faut aplatir tous les calques sur le calque de fond. Si cela n'est pas fait, tous les calques ne seront pas pris en compte lors du processus d'impression (et ne seront donc pas tous imprimés). Les calques masqués sont également à éviter. Même s'ils ne sont pas visibles à l'écran, ils seront tout de même imprimés.

Calques dans Adobe Photoshop
Adobe Photoshop : aplatissement des fonds : Calque > Aplatir l´image

Canaux de couleurs

En revanche, chaque calque est composé d'un niveau de gris ou plusieurs canaux de couleurs (RVB ou CMJN). La différence, par rapport à la palette des calques, est que dans la palette des couleurs plusieurs canaux peuvent être activés. En conséquence, toutes les modifications apportées auront une incidence sur les canaux de couleurs sélectionnés.

Points à vérifier avant de valider les fichiers pour l'impression :

  • Pour une impression en quadrichromie recto-verso ou recto seul, il faut que 4 canaux soit présents (CMJN) à la phase finale.
  • Pour une impression en 1 couleur (niveau de gris) il ne doit y avoir qu'un seul canal.
  • Pour une impression en 2 couleurs (couleur HKS + noire) il ne doit y avoir que 2 canaux.

Fichiers à la bonne norme

Selon le produit nous acceptons les types de fichiers suivants :

PDF/X-4:2010 : pour le PDF/X-4:2010, il faut que tous les objets ainsi que les polices de caractères soient intégrés ou vectorisés. Les transparences ne sont pas autorisées. Si aucune contre-indication n'est précisée dans la description du produit, nous vous conseillons d'utiliser un PDF/X-1a en intégrant le profil couleur ISO Coated v2 300%.

JPG : est un type de fichier graphique, qui par sa compression peut conduire à une qualité d'impression médiocre. Enregistrez ce type de fichier en mode de compression minimum (c'est à dire la qualité maximum) pour obtenir la meilleure qualité d'impression possible.

Pour bien enregistrer vos fichiers avec Adobe Illustrator, Adobe InDesign, Adobe Photoshop et Inkscape (gratuit) :


Adobe Illustrator : enregistrer en PDF

Adobe Illustrator : 1. Enregister sous...
Adobe Illustrator : 2. Type de document > Adobe PDF (*.PDF)
Adobe Illustrator : 3. Général > Paramètre prédéfini Adobe PDF : > PDF X-1a: 2001
Adobe Illustrator : 4. Sortie > Destination > Espace CMJN du document - ISO coated v2 300% (ECI)

Adobe Illustrator : enregistrer en JPG
Adobe Illustrator : 1. Fichier > Exporter...
Adobe Illustrator : 2. Type de document > JPEG (*.JPG)
Adobe Illustrator : 3. Option JPEG > Qualité 10 (maximum), Modèle de couleur : CMYK, Résolution : Elevée

Adobe InDesign : enregistrer en PDF

Adobe InDesign : 1.Fichier > Exporter...
Adobe InDesign : 2. Type de document > Adobe PDF (impression)
Adobe InDesign : 3. Général > Paramètre prédéfini Adobe PDF > PDF/X-1a: 2001
Adobe InDesign : 4. Sortie > Destination > ISO coated v2 300% (ECI)

Adobe InDesign : enregistrer en JPG

Adobe InDesign : 1. Fichier > Exporter...
Adobe InDesign : 2. Type de document > JPEG
Adobe InDesign : 3. Qualité : Maximum, Espace colorimétrique : CMJN, Farbprofil einbetten ISO coated v2 300% (ECI)

Adobe Photoshop : enregistrer en PDF

Adobe Photoshop : 1. Enregister sous...
Adobe Photoshop : 2. Format > Photoshop PDF (*.PDF; *.PDP)
Adobe Photoshop : 3. Général : Paramètre prédéfini Adobe PDF > PDF/X-1a: 2001
Adobe Photoshop : 4. Sortie > Destination > ISO coated v2 300% (ECI)

Adobe Photoshop : enregistrer en JPG

Adobe Photoshop : 1. Fichier > Enregister sous...
Adobe Photoshop : 2. Format > JPEG (*.JPG;*.JEPG;*.JPE)
Adobe Photoshop : 3. Options JPEG > Qualité Maximum

Fond perdu

Vos documents sont presque toujours imprimés en amalgame sur de grandes feuilles, puis découpés à partir de ces feuilles. Lors de cette coupe, la précision n'est pas toujours possible à 100 %, des tolérances sont donc à accepter. Pour éviter l'apparition d'un bord blanc, un bord supplémentaire est imprimé sur chaque côté, il sera ensuite coupé.

Si aucune autre information contradictoire n'est indiquée, il faut rajouter au format fini (le format dans lequel le produit sera livré) 1 mm de fond perdu sur chaque coté (3 mm pour les affiches). Le format de votre fichier d'impression sera donc toujours plus grand que le format final.

Si vous créez, par exemple, un flyer DIN A6, il faut que vos fichiers soient plus grands de 2 mm en hauteur et en largeur que le format final (1 mm en plus en haut, en bas, à gauche et à droite). Dans cette exemple, le format final après la coupe est de 105 mm x 148 mm, c'est pourquoi le format de votre fichier d’impression doit être de 107 mm x 150 mm.

Pour éviter que des informations importantes comme du texte ou des logos soient rognées, il faut que les objets concernés soient placés en retrait de 3 mm minimum (5 mm pour les affiches et 7 mm pour les magazines) par rapport aux bords du fichier.

Merci de ne pas placer de cadre blanc en tant que fond perdu, mais de bien ètendre les éléments graphiques sur ce fond perdu. Cela permettra d'assurer une coupe propre.

Faux : un contour blanc apparaît sur le pourtour du fichier.
Lors de la coupe il se peut. Que ce bord blanc reste en partie visible.


Correct : le fond est étendu jusqu´au bord du fichier. La zone d´illustration dépasse sur le fond perdu et permet donc une coupe propre.


Débords

Pour éviter que des informations importantes comme du texte ou des logos soient rognées, il faut que les objets concernés soient placés en retrait de 3 mm minimum (5 mm pour les affiches et 7 mm pour les magazines) par rapport aux bords du fichier.

Incorrect : les polices de caractères et les images sont placées trop près du bord de coupe et seront coupées en partie.

Orientation des pages

Pour les imprimés en général, il est très important de fournir des fichiers d'impression orientés dans le bon sens, afin que vos documents apparaissent bien comme vous l'avez prévu. Si vos fichiers d'impression sont mal orientés il est fort probable, par exemple, qu'une page soit imprimée à l'envers.

Cela ne concerne pas seulement les documents pliés, mais aussi, les documents non pliés, il est donc important que l’orientation des pages soit correcte. Car même pour un flyer ou bien pour une carte de visite, il se peut que le verso se retrouve à l'envers ou pire, que le recto et le verso se retrouvent tous deux mal orientés.

Si vous souhaitez vous en assurer, choisissez, pour une somme modique, l'option de vérification des fichiers. A partir du niveau de contrôle "Argent", l'alignement et l'orientation des pages sont inclus dans cette option.


Ihr Browser ist leider veraltet, oder sie haben Javascript deaktiviert!

Um die bestmögliche Darstellung unserer Seiten zu gewähren, empfehlen wir Ihnen ein Updates Ihres Internet-Browsers durchzuführen. Oder Javascript zu aktivieren.